JOBSEEKERS
EMPLOYERS

Recrutement 4.0 : quand les candidats choisissent leur entreprise

Hubert Levesque - 10/09/2015
Recrutement 4.0 : quand les candidats choisissent leur entreprise

Le salon de l'emploi Paris Startups Job Fair se tient le 19 septembre 2015 au CentQuatre. L'occasion de faire le point sur une tendance de fond du marché du travail : le recrutement 4.0 où c'est à l'entreprise de convaincre les candidats, et plus l'inverse. Phénomène de mode ? Jargon RH galvaudé ? Pas si sûr.

Recruter les meilleurs talents

Dans les secteurs d'activité en tension comme le développement informatique ou les Data Sciences, les candidats les plus compétents ont l'embarras du choix. C'est pourquoi les entreprises rivalisent d'inventivité pour les courtiser. Cadre de travail branché, présence sur les podiums de classements d'entreprises, gamification des offres d'emploi : rien n'est trop beau pour attirer les meilleurs talents. Si soigner la marque employeur est essentiel aux startups pour rayonner sur les réseaux sociaux, faire bonne impression se joue aussi au feeling lors d'événements IRL* comme le Startup Job Day à Paris. On connait déjà les forums d'emploi où les candidats distribuent leurs CV à tour de bras et présentent leurs compétences lors de sessions de speed-recruiting (entretiens d'embauche express). A l'ère du recrutement 4.0, ce sont les entreprises qui «pitchent» leur projet devant un parterre de potentielles recrues pré-sélectionnées par un cabinet de recrutement. A l'issue de leur présentation, recruteurs et candidats se rencontrent de manière informelle. Puis les employeurs listent les profils qui correspondent le mieux à leurs attentes. Le cabinet RH transmet alors les CV.

Choose Your Boss, outil de matching candidat/employeur

Partenaire de l'événement Paris Startups Job Fair du 19 septembre, le service en ligne Choose Your Boss calcule la compatibilité entre candidats et recruteurs. Compétences, salaires, expériences, taille et type de société : tels sont les critères pris en compte pour trouver le « match » parfait. Objectif : suggérer une liste pertinente d'offres d'emploi en fonction des préférences du candidat. Celui-ci n'a plus qu'à choisir les offres auxquelles il souhaite postuler. Et l'humain dans tout ça ? Avec des algorithmes basés sur des données strictement quantitatives, les recruteurs peuvent en effet passer à côté de profils atypiques. Les candidats ont donc tout intérêt à continuer d'aller à la rencontre des startups pour défendre leurs chances. Il faut toutefois garder à l'esprit que les rapports de force s'équilibrent. C'est particulièrement vrai dans les métiers du web hautement techniques. En tant que candidat, n'oubliez pas que la perle rare, c'est vous : faites-vous désirer en cultivant votre marque personnelle !

*IRL : In Real Life, dans la vie réelle

Lire aussi

Portrait de Hubert Levesque
Directeur Général
+33 (0)1 70 36 87 00
hlevesque@morganmckinley.fr