JOBSEEKERS
EMPLOYERS

Rétention des talents : une priorité RH

Hubert Levesque - 25/07/2014

Embaucher un collaborateur performant, c'est bien. Le garder, c'est mieux. Selon une récente enquête Cadremploi*, 81% des cadres envisagent de quitter leur entreprise à cause du stress. Comment limiter les départs volontaires et fidéliser les meilleurs profils ? Grâce à une stratégie de rétention des talents construite sur le long terme.

Au recrutement : identifier les candidats prometteurs

La maîtrise du turnover se joue dès la phase de recrutement. Plus qu'un savoir-faire, le candidat apporte son savoir et même son vouloir-être. Lors de la sélection des CV et à l'entretien d'embauche, il convient de vérifier si les valeurs et les aspirations personnelles du futur employé sont compatibles avec le projet d'entreprise. Les tests de personnalité comme ceux des Editions du Centre de Psychologie Appliquée (ECPA) peuvent aider les responsables RH à évaluer le potentiel d'engagement des candidats. Le recrutement par cooptation constitue une source de profils qualitatifs, capables de s'impliquer durablement. (Lire notre article : Recrutement par cooptation : avantages et inconvénients)

En phase d'intégration : susciter l'adhésion à la culture d'entreprise

Selon une étude Mozart Consulting datant de décembre 2012, 1 CDI sur 6 (16%) n'est pas confirmé à l’issue de la période d’essai. La non reconduction se fait 1 fois sur 2 à l'initiative du salarié. Accueillir un nouveau collaborateur est donc une étape cruciale du processus d'engagement. Lui préparer un poste de travail confortable, informer les collègues de son arrivée et désigner un tuteur senior pour répondre à ses questions sont autant d'attentions qui faciliteront l'intégration du salarié.

En poste : maintenir la motivation

Parmi les facteurs déterminant le bien-être au travail on trouve :

  • l'équilibre vie professionnelle / vie personnelle
  • la rémunération et les avantages sociaux (couverture santé, tickets restaurant, chèques vacances)
  • le cadre de travail et la flexibilité (horaires aménagés, télétravail)
  • la formation et les perspectives d'évolution de carrière

L'entretien annuel n'est pas le seul moment pour être à l'écoute de ses collaborateurs. Pour maintenir leur intérêt et leur implication tout au long de leur carrière au sein de l'entreprise, il importe de créer des occasions de les fédérer. Célébration d'un nouveau cap, séminaires de team building et autres challenges sportifs interentreprises sont autant de bons moyens de renforcer la solidarité et l'esprit d'équipe.

Une démarche réfléchie en faveur du maintien des talents crée un véritable cercle vertueux : ainsi valorisée, la marque employeur attire des candidats de qualité qui auront à cœur de « faire partie de l'aventure » en contribuant au succès de l'entreprise.

* Enquête Cadremploi "Le stress au travail", novembre 2013

Portrait de Hubert Levesque
Directeur Général
+33 (0)1 70 36 87 00
hlevesque@morganmckinley.fr