JOBSEEKERS
EMPLOYERS

Dos & dont's de l'entretien d'embauche

- 25/06/2018
Do's and Don'ts de la Entretien D'Embauche

Comment se valoriser lors d'un entretien d'embauche, quelles sont les erreurs à éviter.

Passer un entretien ne s’improvise pas. Afin d’être le plus en confiance possible pour décrocher le poste dont vous rêvez, il y a des erreurs simples à éviter et surtout quelques clés de succès. Nous allons ici lever le voile et vous révéler ce que nous attendons de vous, ce que nous recherchons lorsque nous rencontrons un candidat.

DOs :

  • Renseignez-vous auprès de votre réseau, sur internet ou dans les journaux, sur l’entreprise, son organisation, ses résultats, son secteur, ses concurrents, son actualité et ses enjeux. Vous pourrez ainsi poser des questions pertinentes et ciblées.
  • Renseignez-vous sur la personne que vous allez rencontrer, notamment sur son expérience et ses expertises. Ces informations pourraient être utiles au cours de l’échange.
  • Faites le bilan de vos compétences, de vos points forts et axes d’amélioration. Vous serez ainsi prêt à répondre aux incontournables questions telles que : “Pourquoi vous ?”
  • Prenez du recul et essayez d’imaginer les réponses aux quelques questions pièges qui pourraient vous déstabiliser. “Qui est votre personnalité préférée et pourquoi ?
  • D’après vous, qui représente le meilleur manager en France ? Citez-moi une entreprise idéale pour vous.”
  • Pensez “S.T.A.R.” lors de la présentation de votre parcours, afin d’illustrer vos atouts et réalisations par des faits concrets.

 

S : Situation – Donnez des précisions sur votre entreprise actuelle et son environnement, indiquez quelques éléments chiffrés la concernant, votre périmètre et le contexte.

T : Tâche - Pour quelle mission avez-vous été recruté ? Quels étaient les grands enjeux du poste et de l’entreprise à ce moment précis ?

A : Action - Qu’avez-vous mis concrètement en place (stratégie, organisation, structure, outils, ressources) ?

R : Résultats - Qu’avez-vous obtenu comme résultats (de préférence chiffrés) ? Assurez la plus grande clarté dans vos réalisations, et donc une compréhension optimale par votre interlocuteur. Peu importe le résultat, l’essentiel est l’analyse que vous en faites et l’enseignement que vous en tirez.

DON’TS :

  • Arriver en entretien sans l’avoir préparé (même si l’entretien est avec un cabinet de recrutement).
  • Manifester trop ou pas assez d’intérêt pour le poste. Tout est question de mesure : un enthousiasme trop forcé peut paraître suspect mais trop de retenue également ! A vous de trouver le juste milieu.
  • Adopter une posture inappropriée : jambes et bras croisés, en arrière sur un siège. Une bonne posture est primordiale et laissera une bonne impression à votre interlocuteur. C’est également une preuve de respect.
  • Fuir le regard de son interlocuteur peut être interprété comme un manque de franchise ou de confiance en soi.
  • Ne pas respecter le “territoire” de l’autre, envahir son espace personnel.
  • Mentir sur ses compétences ou son expérience : n’oubliez pas que le recruteur peut, en complément de l’entretien, faire une prise de références, tester votre maîtrise d’une langue étrangère ou de certains points techniques.
  • Critiquer votre employeur (actuel ou passé) : cela nuit à votre image.
  • Réciter votre parcours : évitez les réponses toutes faites ou convenues ; soyez créatif et laissez place à une part d’improvisation, d’échange et d’imprévu !
  • Poser des questions sur les avantages matériels en début de processus : comité d’entreprise, jours de RTT, treizième mois, etc.

 

Et s’il est utile de le rappeler, n’arrivez pas en retard, éteignez votre portable et surveillez votre langage. Votre posture est essentielle : ayez une poignée de main ferme et un regard franc. Préparez-vous, faites preuve de savoir-vivre et de bienséance. Soyez impactant, précis, professionnel et sympathique ! Les vingt premières secondes sont décisives. Vous n’aurez pas deux fois la chance de faire une première bonne impression.