JOBSEEKERS
EMPLOYERS

Business Intelligence : un outil de pilotage RH indispensable

Hubert Levesque - 25/03/2019

Aussi nommée “informatique décisionnelle” ou “intelligence d'affaires”, la Business Intelligence ne s'applique pas qu'à la finance et au marketing. Les Directions de Ressources Humaines ont de plus en plus recours à l'analyse prédictive de données (data mining), notamment pour optimiser les plans de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences).

Business Intelligence RH : définition

La BI désigne toutes les solutions informatiques visant à faciliter la prise de décision. Collecte des données, stockage, interprétation, mise en forme, la notion de Business Intelligence inclut :

  • les entrepôts de données (datawarhouses)
  • les référentiels de données triées (datamarts)
  • les tableaux de bord (dashbords)
  • les rapports statistiques (reporting)
  • la modélisation de données (data vizualisation)
  • l'analyse prédictive (data mining)

Appliquée à la gestion des ressources humaines, la Business Intelligence est un formidable outil de pilotage (recrutement, formation des collaborateurs, gestion des talents, repérage des profils à haut potentiel, optimisation de plan de carrière). Encore faut-il sélectionner les indicateurs de performance RH les plus pertinents.

 

Indicateurs de performance utiles aux RH

Grâce au Big Data, au Cloud Computing et aux technologies en mode Saas, des masses colossales de données brutes sont disponibles et accessibles en temps réels depuis n'importe quel terminal, que ce soit depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette tactile. Le défi aujourd'hui pour les RH consiste à les hiérarchiser pour en déduire les choix stratégiques pour l'entreprise. Parmi les indicateurs de performance utiles en RH on trouve :

  • la répartition des effectifs (par tranche d'âge, par sexe, par zone géographique)
  • le taux de turn over
  • l'organisation des heures de travail
  • la politique de rémunération (parts de salaires fixes et variables, commission, etc.)
  • la structure de masse salariale
  • le temps de recrutement
  • le nombre d'heures de formation

 

Vers une GRH plus personnalisée

Dans une multinationale comme dans une PME, la Business Intelligence permet une connaissance plus fine des besoins de chaque collaborateur. Judicieusement organisées et analysées, les statistiques font émerger des informations plus qualitatives comme les leviers de motivation de tel ou tel salarié, collectées notamment lors des entretiens annuels. Favorisant un suivi plus individualisé, la BI RH reste avant tout un outil au service de l'humain qui ne dispense en rien du face à face.

 

*source : Baromètre Business Intelligence 2014 Jemm Vision pour SAP

 

Lire aussi :

Portrait de Hubert Levesque
Directeur Général
+33 (0)1 70 36 87 00
hlevesque@morganmckinley.fr